"Terminator" : Linda Hamilton va faire son retour 25 ans après

Jeudi 21 Septembre 2017

La comédienne campait la cultissime Sarah Connor dans les deux premiers films.



"Terminator" n'est pas mort. James Cameron et Arnold Schwarzenegger travaillent bel et bien sur un sixième film de la franchise. Le réalisateur ne passera pas derrière la caméra cette fois-ci, comme il l'avait fait pour les deux premiers films sortis en 1984 et 1991, mais c'est lui qui a imaginé l'histoire de ce sixième film, qu'il co-produira. Et il n'est pas le seul à faire son retour dans ce nouveau volet.

Outre Arnold Schwarzenegger, qui a aussi participé aux volets 3 et 5 de la saga, ce sixième film pour l'heure sans titre ni date de sortie verra également le retour de Linda Hamilton , l'inoubliable et inégalable Sarah Connor. La comédienne et ex-femme de James Cameron a accepté de reprendre le rôle, "un geste fort" selon James Cameron pour les femmes. "Il y a des hommes de 50 ou de 60 ans qui tuent des méchants au cinéma en ce moment, mais il n'y a aucun exemple chez les femmes", a regretté celui qui critiquait cet été le féminisme de "Wonder Woman".

Une nouvelle héroïne

Ce nouveau film pourrait être le début d'une nouvelle trilogie, si le public répond présent. James Cameron et Tim Miller, le réalisateur de "Deadpool" qui passera derrière la caméra pour ce sixième "Terminator", ont en effet formé une équipe de plusieurs scénaristes pour imaginer trois films capables d'exister seuls ou de former une seule et même histoire. Pour l'heure, on ignore ce qu'a donné leur travail.

James Cameron a cependant indiqué que ce nouveau film serait porté par une jeune femme de 18 ans, dont le casting est en cours. "On joue toujours avec le temps. Il y aura des personnages du futur et du présent. Il y aura surtout des nouveaux personnages, mais les personnages campés par Arnold et Linda seront là pour ancrer le récit", a-t-il expliqué.

Y a-t-il encore un public pour "Terminator" ?

Reste à voir si le public répondra présent pour ce sixième film, sachant que les troisième, quatrième et cinquième volets n'ont pas franchement convaincu le public ou les critiques. En 2003, "Terminator : Le soulèvement des machines", porté par Arnold Schwarzenegger, pointait à 433 millions de dollars de recettes pour 200 millions de budget de production. Six ans plus tard, et avec la participation de Christian Bale et Sam Worthington, le reboot "Terminator : Salvation" terminait sa course à 371 millions de dollars de recettes, pour un budget là aussi de 200 millions. Enfin, bien aidé par la Chine, "Terminator : Genysis" est parvenu à générer 441 millions de dollars dans le monde et n'a coûté que 155 millions, mais n'a pas pour autant emballé les fans ou les critiques.


Charles DECANT (ozap.com)








 
 
 
 
"Game of Thrones" : Plusieurs fins tournées pour éviter les fuites

Candice Renoir et Demain nous appartient : bientôt le crossover ?

Souviens-toi : on a vu le premier épisode du thriller de M6

L'acteur Frank Vincent est mort

"Caïn" : Bruno Debrandt quitte la série de France 2



le journal des series
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 







 

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
Le BLOG






 
Pour nous contacter
  destination-series@orange.fr
L'audience des séries
Le JDS : le journal des séries  
Ca ira mieux demain  
Le coup de projecteur  
Les dix minutes chrono  
DALLAS LNG MODERN TALKING
Les mystérieuses cités d'or Thomas Anders
   
   
- DESTINATION SERIES - 2001/2019 -