"Grey's Anatomy" : Ellen Pompeo signe pour deux saisons supplémentaires

Mercredi 17 Janvier 2018

La comédienne devient par ailleurs co-productrice de la série.

Meredith n'est pas près de quitter le Grey-Sloan Memorial Hospital ! Dans un long entretien au "Hollywood Reporter", Ellen Pompeo annonce avoir signé un nouveau contrat, lui permettant de rester dans "Grey's Anatomy" pour deux années supplémentaires, soit jusqu'à la saison 16 (pas encore signée par ABC) ! Et ce renouvellement s'accompagne d'une belle augmentation pour celle qui devient l'actrice américaine la mieux payée du petit écran avec un salaire de plus de 20 millions de dollars par an.

"Ils ont utilisé Patrick Dempsey comme levier contre moi pendant des années"

Concrètement, le site spécialisé explique que la comédienne touchera 575.000 dollars par épisode, "un bonus à sept chiffres" pour la signature de son contrat et 2% des bénéfices de la série, soit 6 à 7 millions de dollars de plus. Ce à quoi s'ajoute un bonus sur le spin-off de la série, et sans compter ses autres projets en tant que productrice ! D'autant plus que, désormais, Ellen Pompeo sera co-productrice de "Grey's Anatomy". Le fruit d'âpres négociations entre la comédienne, la production et le diffuseur.

"J'ai 48 ans désormais donc j'en suis arrivée au point où je me permets de demander ce que je mérite, ce qui est quelque chose qui arrive avec l'âge", explique-t-elle, confiant que le départ de Patrick Dempsey en 2015 a été un déclic dans ses négociations. "Ils auraient pu toujours l'utiliser comme levier contre moi - 'Nous n'avons pas besoin de toi, nous avons Patrick' -, ce qu'ils ont fait pendant des années", poursuit la comédienne, indiquant avoir proposé une négociation groupée à son camarade - une demande refusée par celui-ci.

"Jouer, pour moi, est ennuyant"

"A un moment, j'ai demandé 5.000 dollars de plus que lui juste par principe, car la série s'appelle 'Grey's Anatomy' et que je suis Meredith Grey. Ils n'ont pas voulu me l'accorder. Et j'aurais pu partir, alors pourquoi ne l'ai-je pas fait ? C'est ma série, je suis la numéro 1. Je suis sûre que j'ai ressenti ce qu'ont ressenti de nombreuses actrices : 'Pourquoi quitterais-je un bon rôle à cause d'un mec ?' Vous vous sentez en conflit avec vous-même mais vous finissez par vous dire 'Je ne vais pas laisser un mec me virer de ma propre maison'", raconte Ellen Pompeo, avouant avoir eu un petit rire en découvrant le pic d'audience après le départ de Patrick Dempsey.

Quant aux dernières négociations sur son cachet par épisode, l'actrice assure n'avoir eu aucun doute lorsqu'elle a découvert que "Grey's Anatomy" avait apporté environ 3 milliards de dollars à Disney. Enfin, Ellen Pompeo a également souhaité avoir plus de liberté, notamment en tant que productrice. "Je fais 24 épisodes par an, et contractuellement, je ne peux apparaître ailleurs. Et réaliser c'est cool mais, pour être honnête, ça ne fait que m'éloigner de mes enfants. Donc ce sera beaucoup d'argent. Et il doit pouvoir m'aider avec mes productions car produire est quelque chose que j'aime vraiment", raconte-t-elle à propos de son contrat, lâchant même "Jouer, pour moi, est ennuyant".


Kevin BOUCHER (ozap.com)

 








 
 
 
 
X-Files: Gillian Anderson confirme son départ, et quitte aussi American Gods!

"Commissaire Bancroft" : Nouvelle série britannique sur C8 le...

Léo Mattéï... La série de Jean-Luc Reichmann de retour le...

Game of Thrones: La 8ème et dernière saison sera diffusée en...

Un crossover entre "Murder" et "Scandal" attendu dans les prochaines semaines !



le journal des series
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 























 

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
Le BLOG






 
Pour nous contacter
  destination-series@orange.fr
L'audience des séries
Le JDS : le journal des séries  
Ca ira mieux demain  
Le coup de projecteur  
Les dix minutes chrono  
DALLAS LNG MODERN TALKING
Les mystérieuses cités d'or Thomas Anders
   
   
- DESTINATION SERIES - 2001/2019 -