Richard Dean Anderson: "Ma première impression du reboot de MacGyver..."

Lundi 26 Mars 2018



Richard Dean Anderson, l'inoubliable interprète de MacGyver, a participé Paris Manga & Sci-fi show le 4 février 2018. L'occasion de recueillir ses confidences sur le reboot de la série, sur un éventuel remake de Stargate-SG1, et sur son retour à la télévision.

Ce vendredi 23 mars, M6 continue la diffusion de la saison 2 du reboot de MacGyver avec Lucas Till dans le rôle-titre. Mais dans l'esprit de nombreux fans, ce dernier peine à faire oublier Richard Dean Anderson, l'interprète du petit génie dans la série originale. Très rare sur les plateaux de télévision depuis plus de 10 ans, l'acteur, qui a également campé Jack O’Neill dans Stargate SG-1, est resté très proche de ses fans. C’est pour les rencontrer qu’il a quitté "le calme de sa maison" à Malibu, où il profite de "l’océan, de la montagne et de ses deux chiens" et a participé au Paris Manga & Sci-fi show le 4 février 2018. Aussi souriant qu’accessible, l’acteur de 68 ans s’est volontiers prêté au jeu des confidences. Et il n’a pas mâché ses mots…

Télé-Loisirs : Quelle a été votre réaction quand vous avez entendu parler du reboot de MacGyver ? Richard Dean Anderson : (Il réfléchit.) Au départ, je ne savais rien de ce projet. Personne ne m’a contacté, pas même Henry Winckler, qui était l’un des producteurs de la série originale et qui est l’un des producteurs de ce reboot. Je n’en ai eu connaissance que lorsque tout a commencé. Mais peu importe…

Et aujourd’hui, qu’en pensez-vous ? Ma première impression n’est pas très positive. Et ce, uniquement parce que ce reboot ne ressemble pas à MacGyver. Il y a tellement plus de fusillades et d’explosions. Et tout va si vite ! À mon époque, mon personnage prenait son temps pour réfléchir au problème et le résoudre. Et puis, Mac travaillait seul. C’était même le concept de la série. Là, il a un partenaire. Pour moi, ce reboot est juste une série policière… qui porte la bannière MacGyver.

Y participerez-vous ? Non et justement pour ces raisons. Mais je respecte le travail de cette équipe. Que dieu soit avec elle où qu’elle aille. Je veux être gentil et professionnel, donc je n’en dirai pas plus…

Bruce Mac Gill et Michael Del Barres, qui incarnaient respectivement Jack Dalton et Murdoc dans la série originale, y ont fait une apparition… C’est vrai ? Oh je suis désolé pour eux (Il sourit…)

Vous avez aussi joué Jack O’Neill dans Stargate SG-1 pendant 10 ans. Une nouvelle version est-elle possible ? Je l’espère. Je ne sais pas si c’est réaliste car tout le monde a suivi son propre chemin. Mais j’ai adoré tourné dans Stargate : c’était comme rentrer à la maison, en famille. Retrouver l’équipe serait merveilleux. Le chemin est encore long, mais bon… Les fans peuvent souvent faire bouger les choses. (Il rit).

Les reboot se multiplient à Hollywood. Que pensez-vous de cette vague nostalgique ? Le cynique en moi croit que les gens deviennent paresseux, en termes de création. Le moi réaliste et humaniste pense, lui, qu’il y a aujourd’hui tellement de tensions dans le monde, que les gens ont envie et besoin de se réfugier dans ce qui leur est familier.

Avez-vous des projets à la télévision ? J’aimerais assez tourner dans une nouvelle série. Et pourquoi pas un drame politique ? Je suis en effet très intéressé par ce qui se passe derrière la scène, comme c’est décrit dans le livre Fire and Fury : inside the trump white house (de Michael wolff, ndlr). A ce propos, je tiens vraiment à m’excuser pour notre Président. En tant qu’Américain, je suis si désolé qu’un individu tel que lui soit à la Maison blanche. C’est un véritable embarras pour au moins 75 % des Américains…


Katia de BALLINA (tele-loisirs.fr)








 
 
 
 
 
 
 
 
 
Facebook >
jimmysabater.com >
 

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
Le BLOG






 
Pour nous contacter
  destination-series@orange.fr
L'audience des séries
Le JDS : le journal des séries  
Ca ira mieux demain  
Le coup de projecteur  
Les dix minutes chrono  
DALLAS LNG MODERN TALKING
Les mystérieuses cités d'or Thomas Anders
   
   
- DESTINATION SERIES - 2001/2018 -