Chernobyl: HBO, les Russes tournent leur propre version de la catastrophe

Mardi 11 Juin 2019

"Chernobyl" a bénéficié d'un bel accueil critique, tant aux Etats-Unis qu'en Russie

La future série sera diffusée sur une chaîne pro-Kremlin.

Un drame qui déchaîne toujours les passions. Alors que la chaîne américaine HBO a achevé la semaine dernière la diffusion de sa mini-série "Chernobyl", réalisée par Johan Renck ("Breaking Bad", "The Walking Dead") sur la catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl dans la nuit du 26 avril 1986, les Russes ont tourné leur propre série sur le sujet, comme le rapporte "The Hollywood Reporter". La série, produite par la chaîne d'état russe NTV a été mise en boîte l'année dernière en Biélorussie et se trouve actuellement au stade de la post-production.


Les autorités soviétiques mises en cause

Financée en partie par le ministère de la Culture russe - à hauteur de 460.000 dollars sur un budget total au montant non divulgué - elle arrivera à point nommé pour servir de contre-point à la version américaine, qui a reçu un accueil critique mitigé en Russie. Un quotidien russe très lu a ainsi titré : "'Chernobyl' n'a pas montré la partie la plus importante de l'histoire - notre victoire". Une des théories de la série, qui sous-entend que les autorités soviétiques ont eu quelques réticences à reconnaître leurs erreurs et que cela a eu de graves conséquences sur la suite des événements, a été mal reçue par les autorités russes.

Si d'un côté des médias pro-Kremlin ont fait part de leur sentiment de "honte" de voir la tragédie être traitée par une chaîne américaine ; de l'autre, la série de HBO a obtenu la note moyenne de 9,1/10 sur l'agrégateur de critiques russe "KinoPoisk", l'équivalent local du célèbre site américain "IMDb" qui lui, lui a attribué un excellent 9,6, faisant de "Chernobyl" la série la mieux notée à ce jour.


Deux séries, deux ambiances

La future série russe prendra un point de vue radicalement opposé par rapport à son homologue américaine. Alors que HBO suivait sur cinq épisodes, à partir d'un travail très documenté, la trajectoire de trois personnages - deux physiciens nucléaires et le vice-premier ministre soviétique - la chaîne NTV prévoit de s'intéresser à un agent de la CIA envoyé à Pripyat, près de la centrale nucléaire, pour récupérer des renseignements sur la centrale et poursuivi par un agent de contre-espionnage russe.


publié par






 

 
 
 
 
 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
Le BLOG






 
Pour nous contacter
  destination-series@orange.fr
L'audience des séries
Le JDS : le journal des séries  
Ca ira mieux demain  
Le coup de projecteur  
Les dix minutes chrono  
DALLAS LNG MODERN TALKING
Les mystérieuses cités d'or Thomas Anders
   
   
- DESTINATION SERIES - 2001/2019 -