La Guerre des Mondes: Canal+ lance sa première série de science-fiction le...

Mardi 8 Octobre 2019

 

 
Adaptée du roman éponyme de H.G Wells, la mini-série s'intéresse aux répercussions d'une attaque extraterrestre.
 
 

La fin d'un monde, un saut dans l'inconnu. A partir du lundi 28 octobre, à 21h, à raison de deux épisodes par semaines, Canal+ diffusera sa nouvelle création originale, une mini-série ambitieuse, co-production française, belge et britannique adaptée du roman "La Guerre des Mondes", de H.G. Wells. Ambitieuse, la série l'est par les moyens déployés puisque le tournage s'est déroulé sur près de quatre mois, en France, en Grande Bretagne et au Pays de Galles. L'adaptation a été confiée à Howard Overman ("Misfits"), tout à la fois créateur, scénariste et producteur exécutif. C'est la première fois qu'une création originale de la chaîne cryptée s'attaque au thème de la science-fiction.

Deux équipes ont tourné en simultané quatre épisodes chacune, placées sous la houlette de deux réalisateurs : Gilles Coulier ("The Day") pour la France et Richard Clark ("Versailles") outre-Manche. Le cast fait la part belle aux grands noms tels que l'Irlandais Gabriel Byrne qui a joué sous la direction des frères Coen, l'Américaine Elizabeth McGovern ou la Française Léa Drucker. Le cast français voit également la présence d'Adel Bencherif, Guillaume Gouix, Stéphane Caillard et Alyson Paradis au générique.

Cette "Guerre des Mondes" version Canal+ ne se contente pas d'adapter littéralement l'oeuvre de H.G. Wells mais en propose une interprétation plus contemporaine, plus axée sur la survie et les sentiments que sur la science fiction pure, avec cette question centrale : "Quel poids accorder à nos émotions quand la vie a disparu de la surface de la terre ?".

 



 

"Autant une série de personnages que d'action"

Des thèmes universels tels que l'amour, le courage, l'espoir, les préjugés, la responsabilité et la faute sont ainsi explorés. "Cette série est autant une série de personnages que d'action", estime Howard Overman dans le dossier de presse de présentation. Le synopsis tient en quelques lignes : des astronomes détectent une transmission émanant d'une autre galaxie et qui serait la preuve d'une vie extraterrestre intelligente. Quelques jours plus tard, l'humanité est détruite dans sa quasi-totalité.

La série suit les destins d'une poignée de survivants confrontés à la perte de leurs proches et de tous leurs repères, à un exode soudain, violent. Ils vont chercher à comprendre les raisons et mystères de cette invasion. Ici, la menace est aussi invisible - du moins dans un premier temps - que mortelle. Tous les survivants au coeur de la série ont un point commun, celui d'avoir été en situation d'échec personnel avant la catastrophe.



publié par
 






 

 
 
 
 
 
 
> Facebook



 
> jimmysabater.com
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
Le BLOG






 
Pour nous contacter
  destination-series@orange.fr
L'audience des séries
Le JDS : le journal des séries  
Ca ira mieux demain  
Le coup de projecteur  
Les dix minutes chrono  
DALLAS LNG MODERN TALKING
Les mystérieuses cités d'or Thomas Anders
   
   
- DESTINATION SERIES - 2001/2019 -