Felicity Huffman : "Trouver un autre rôle après 'Desperate' ?

Mercredi 15 Juin 2011

Photo : Crédits : Abaca
 
En direct de Monte-Carlo. Le 51ème Festival de la Télévision se poursuit à Monaco et l'actrice la plus attendue de cette semaine était sans doute Felicity Huffman. La star de Desperate Housewives, qui incarne depuis sept ans maintenant la mère de famille Lynette Scavo, s'est exprimée lors d'une conférence de presse en début d'après-midi.

Elle évoque la série-phénomène et ce qu'elle a changé pour les femmes à la télévision, l'arrivée de Vanessa Williams dans la septième saison mais aussi ce qu'elle a préféré jouer pendant ces sept ans, ce qu'elle a appris et comment elle envisage l'après-Desperate Housewives. Felicity Huffman s'avoue un peu effrayée à l'idée de trouver un nouveau rôle et annonce qu'elle a resigné pour deux ans supplémentaires dans la série.

Attention, cet article contient quelques spoilers sur la septième saison de Desperate Housewives.

« Vanessa Williams ? Je l'appelle Google ! »

Quand Desperate Housewives est arrivé sur les écrans américains, la série a montré que des quadragénaires pouvaient être intéressantes et sexy. Y a-t-il des sujets que vous souhaiteriez voir abordés aujourd'hui dans la série, pour faire avancer des choses ?
La ménopause ! (Rires) Mon mari plaisante souvent sur le fait que la série montre des femmes d'une quarantaine d'années qui ont l'air plus jeunes aujourd'hui que quand on a commencé il y a huit ans. La magie des lumières ! (Rires) C'est bien que la série ait mis en avant les femmes, je pense que ça a changé les choses à Hollywood et dans les séries qui ont suivi parce que soudainement, les femmes devenaient viables en tant qu'héroïnes. Mais y a-t-il un sujet que j'aurais aimé qu'on évoque et qui n'a pas encore été fait ? Non, je pense qu'on a parlé de tous les problèmes qu'on peut rencontrer mais j'en suis très contente. Je pense qu'on a un peu fait augmenter l'âge limite. Avant, on était mort à 40 ans dans ce milieu. Aujourd'hui j'aimerais croire qu'on peut tenir jusque 50 ans ! Je m'accroche ! (Rires)

Lors de la septième saison, vous avez passé beaucoup de temps à l'écran avec Vanessa Williams, qui incarne Renee. Qu'a-t-elle apporté à la série ?
Vanessa Williams est fantastique. En fait, je l'appelle Google parce qu'on peut lui demander tout et n'importe quoi et elle a toujours la réponse. Ca peut être aussi bien "Dans la guerre de Perse, est-ce que machin a fait ci ou ça" que "Tu connais une bonne esthéticienne ?". Elle sait tout. En plus, j'imagine que ça peut être assez intimidant d'arriver en cours de route dans une série où il y a autant de femmes ! Mais elle a travaillé très dur, elle est très professionnelle et c'est un être humain adorable, donc c'est un plaisir. Son arrivée a fait du bien à la série, ça a mis un peu de piquant sur le tournage et dans les intrigues.

« Doug Savant et moi, on s'endort entre les prises ! »

Parmi les sept saisons de la série, quel est l'arc scénaristique que vous avez préféré jouer ?
J'ai eu beaucoup de très belles intrigues à jouer et chaque semaine, c'est comme une petite pièce qu'on joue. L'une de mes préférées, je ne sais plus dans quelle saison, c'est quand Lynette pense que Tom la trompe. Elle déménage pendant quelques temps... J'ai aussi beaucoup aimé quand j'ai pu danser sur le bar, mais ça ce n'est pas un arc scénaristique ! (Rires) J'aime aussi beaucoup ce qui se passe dans la saison 7, peut-être parce que c'est encore frais dans mon esprit. La séparation de Lynette et Tom, c'est la première fois en sept ans qu'on explore cette piste et j'aime cet arc parce que ça a été difficile, riche en confrontations, un vrai défi, une vraie nouveauté. Et c'est agréable de faire un peu autre chose, même si ça implique de rompre avec son mari de la télé.

Votre couple avec Tom était le seul couple vraiment stable depuis les débuts de la série. Quels effets va avoir cette séparation ?
C'est drôle parce que Marc Cherry a évoqué l'idée de faire rompre Tom et Lynette pendant la saison 2 ou 3, je ne sais plus. Mais il y a des plaintes en masse non seulement des gens, mais aussi de la part d'ABC qui a refusé, expliquant que c'était le seul couple "normal" de la série et qu'il ne fallait pas les séparer. Je pense que ça va être dur pour Tom et Lynette. Je ne sais pas comment ils vont surmonter ça. Et je pense qu'on décidera s'ils se séparent vraiment en fonction des chances que la série a de revenir pour une année supplémentaire. Mais ce serait triste. J'adore Doug Savant, on s'entend tellement bien ! Bon, maintenant on est tellement vieux qu'on s'endort ensemble sur le canapé entre les prises... (Rires) Et je ne plaisante pas ! Ils prennent des photos de nous endormis sur le canapé.

« J'espère que "Desperate Housewives" durera encore 2 ans »

Lors de sa conférence de presse un peu plus tôt aujourd'hui, votre mari William H. Macy a annoncé que la prochaine saison de Desperate Housewives serait peut-être votre dernière. C'est le cas ?
Il a dit ça ? Quelqu'un a un téléphone ? (Rires) Rien n'a été décidé mais je trouve ça drôle que Bill propage des rumeurs ! Non, en fait on a signé pour deux ans de plus. Ca dépendra des audiences bien sûr, si elles ne sont plus assez bonnes ça sera peut-être juste pour un an. Mais j'adore travailler, j'espère qu'on continuera encore deux ans.

L'idée de trouver un nouveau rôle après celui de Lynette, ça vous inquiète ?
Oui. Vous savez, j'ai peur de cette prison où vont les comédiens après un long rôle dans une série. Oui, ça m'inquiète, je ne sais pas si c'est une volonté des acteurs qui disparaissent après ce type de rôles assez longs, ou si c'est subi. Donc j'ai prévu de passer mon diplôme d'agent immobilier. Ou d'aller dans une école pour devenir esthéticienne. Ou je vais commencer la poterie, qui sait ?

En sept ans dans la série, qu'avez-vous appris en tant qu'actrice ?
En tant qu'actrice, je continue à apprendre - et mon mari m'aide là-dessus - l'art de la comédie. C'est difficile pour moi et je travaille là-dessus chaque semaine. Je regarde la série, je regarde comment je m'en sors. Et juste quand j'ai l'impression de m'améliorer, je regarde un épisode qui me donne envie de me tirer une balle et je me dis "Mais comment ça se fait que j'ai encore un travail ?!" Je suis toujours motivée pour apprendre, j'ai l'impression qu'il y a des choses que je fais bien, d'autres sur lesquelles je me casse les dents.

« Je voulais le rôle de Bree »

Quelle autre Desperate Housewives auriez-vous aimer jouer ?
J'aurais eu du mal à jouer le personnage de Gabby, je ne suis pas sure que j'aurais été très crédible en mannequin hispanique ! A l'origine, je voulais jouer le rôle qu'a Marcia Cross, parce que c'est un personnage incroyable et Marcia le joue parfaitement, je ne m'imagine même pas arriver à faire aussi bien qu'elle dans ce rôle. Mais quand on passait les auditions, c'est ce rôle que je voulais. Et j'avais laissé mes enfants dans la voiture - avec quelqu'un d'autre, quand même - et ils pleuraient. Mais je me suis dit que je devais faire un effort, être impeccable et j'y suis allée. Donc j'étais passe chez le coiffeur, je m'étais bien habillée... Et après l'audition, un producteur m'a dit "On a tout de suite su que tu étais Lynette". J'ai répondu "Ah bon, comment ?" et il m'a dit "Mon Dieu, tu étais dans un tel état ! Tu avais l'air épuisée, tu avais des tâches de nourriture, tes cheveux ne ressemblaient à rien..." Apparemment je n'avais pas fait assez d'effort !

Plus la série dure longtemps, plus elle est critiquable et critiquée. Si vous faites la même chose que ce que vous faisiez au début, vous vous reposez trop sur vos lauriers. Mais si vous en faites trop, on vous critique parce que vous allez trop loin. Comment le vivez-vous ?
Je comprends un peu cette attitude. Oui, tel arc scénaristique rappelle ce qu'on a fait pendant la saison 1 ou la saison 2. Et oui, si on en fait trop on se fait pointer du doigt parce que ce n'est pas réaliste. Le plus important, c'est de savoir si le téléspectateur est attaché au personnage et s'il a envie de le suivre. Je pense qu'on est tous pareils, si on prenait sept ans de ma vie, ce ne serait pas très intéressant ! Les gens s'endormiraient ! Mais si on parvient à continuer et à toujours s'intéresser au personnage, on est sur la bonne voie. Il faut que tout soit crédible, réel. C'est ce qui a poussé les scénaristes à séparer Lynette et Tom je crois, l'idée de s'engager sur une pente qu'on avait pas encore testée. Mais c'est vrai, les séries télé ont une date limite. J'espère que la nôtre ne l'atteindra pas avant deux ans, mais on ne peut pas le savoir à l'avance...

Charles Decant (Ozap)

Partagez sur les réseaux sociaux

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
Le BLOG






 
Pour nous contacter
  destination-series@orange.fr
L'audience des séries
Le JDS : le journal des séries  
Ca ira mieux demain  
Le coup de projecteur  
Les dix minutes chrono  
DALLAS LNG MODERN TALKING
Les mystérieuses cités d'or Thomas Anders
   
   
- DESTINATION SERIES - 2001/2019 -