Le créateur de "K2000" et "Galactica" poursuit Universal en justice !

Mercredi 20 Juillet 2011


Glen A. Larson, créateur de "K2000", "Galactica", "Buck Rogers" ou encore "Magnum", vient d’entamer une action en justice contre NBC Universal, en raison de participations aux bénéfices jamais versées...

Le+cr%c3%a9ateur+de+%22K2000%22+et+%22Galactica%22+poursuit+Universal+en+justice

Prolifique producteur des années 80 avec des séries à succès telles que "K 2000", "Galactica", "Buck Rogers" et "Magnum", Glen A. Larson réclame aujourd’hui des millions de dollars à NBC Universal sur des royalties qui ne lui ont jamais été versées. Créateur de séries incontournables qui ont marqué nos écrans, Larson a entamé une action en justice pour obtenir réparations. Selon la plainte déposée, Universal se serait fait des centaines de millions de dollars avec ses séries, sans lui payer les revenus qui lui revenaient de droit, causant un manque à gagner pour Larson Productions.

Glen A. Larson est depuis des années à l’origine de nombreuses séries qui comptent parmi les plus populaires de l’histoire de la télévision, à la fois des plus lucratives pour Universal et acclamées par le public et la critique. "Galactica", "Buck Rogers", "K 2000", "L'Homme qui tombe" à pic et "Magnum" sont autant de séries estampillées Larson Productions. Et la société détient également des droits sur les reboots "Le Retour de K2000", "Battlestar Galactica" et ses spin-off.

Un porte-parole de NBC Universal s’est aussitôt étonné que Larson n’avait jusqu’alors jamais exigé aucun audit ou quoi que ce soit de ce genre avant de déposer sa plainte. En réponse, Larson explique qu’il est incapable de chiffrer à combien peut se monter la somme dont il a été privé. Une requête a été déposée afin de pouvoir examiner les livres de comptes de la compagnie. L’affaire, menée par le cabinet Johnson & Johnson, retient des charges de fraude, rupture de contrat, enrichissement sur le dos du plaignant, négligence et procédures de gestion injustes. N’ayant jamais perçu de participation aux bénéfices, Glen A. Larson réclame, en plus de l’argent qui lui est dû, des dommages et intérêts. Celui-ci est prêt à aller jusqu’au procès pour obtenir gain de cause. Affaire à suivre !


Pascal Muscarnera (allocine.com) avec The Hollywood Reporter


Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
Le BLOG






 
Pour nous contacter
  destination-series@orange.fr
L'audience des séries
Le JDS : le journal des séries  
Ca ira mieux demain  
Le coup de projecteur  
Les dix minutes chrono  
DALLAS LNG MODERN TALKING
Les mystérieuses cités d'or Thomas Anders
   
   
- DESTINATION SERIES - 2001/2019 -